Gestion de plantes invasives : la Jussie peploides à Avord

January 11, 2018

Le syndicat travail auprès de la Fédération Départementale de Pêche (FDAAPPMA18), le Conservatoire Botanique National du Bassin Parisien (CBNBP) et le Centre des Espaces Naturels (CEN) de la Région Centre Val de Loire pour reconnaître et gérer les plantes dites invasives. Il s'agit de reconnaissance, de veille et de projets d'interventions à développer sur le bassin.

 

Dans ce cadre de campagnes de reconnaissance, la première station de Jussie peploides (forme rampante de la Jussie "grandiflora", bien connue sur l'Yèvre à partir de Bourges) a été reconnue localement au cours de l'été 2017 sur le pourtour du plan d'eau communal d'Avord. Provenant d'une source inconnue, probablement apporté depuis les abords de Loire (par des oiseaux, un pêcheur,...?!), cette station de quelques m² paraissait encore gérable et tous les efforts ont été déployés cet automne pour essayé de traiter cette plantes en régie, par les services techniques de la commune d'Avord avec l'accompagnement du SIVY et l'aide du CEN, nécessitant plusieurs agents monopolisés pendant plusieurs jours.

 

Les plus grandes attentions sont à prendre pour éviter toute dispersion de la plante qui pourrait rapidement devenir incontrôlable si la situation saisonnière lui est propice, comme d'autres plantes invasives à proximité : le Lagarosiphon ou l'Elodée du Canada... . Une veille sera à tenir dès la reprise de la végétation au début du printemps pour éventuellement envisager de nouvelles campagnes d'arrachages.

 

 

 

 

 

Please reload

Please reload

Archives