Le haut conseil scientifique se prononce sur la qualité des eaux de l'Yèvre

Ce Mercredi matin, à la surprise générale, le haut conseil scientifique consultatif mis récemment en place par le gouvernement s’est de nouveau réuni pour statuer définitivement sur les travaux du SIVY.


C’est le sulfureux professeur ROUSSO du AMPPAADF, récemment au centre de la polémique, mis à l’écart puis réintégré au sein du haut conseil, qui, au sortir de la réunion, a pris le premier la parole pour annoncer l’avis final du haut conseil : « l’application du protocole mis en œuvre par le SIVY, dont nous connaissons la réussite in-vitro, fonctionne également sur le terrain, nous en avons maintenant la certitude ».


De nouvelles analyses réalisées sur le Langis, le Moulon, et l’Yèvre


Le sujet faisait débat depuis maintenant de nombreuses années, et c’est après de nouvelles analyses, notamment sur l’Yèvre, le Langis et le Moulon, que le haut conseil s’est enfin mis d’accord, « il s’agissait surtout d’être sûr que l’application terrain n’aurait aucune incidence néfaste sur le milieu et les enjeux environnants » précise Monsieur PALATRE, Chef au TDD.


Laboratoire du SIVY

Résultat des analyses des eaux de l'Yèvre, du Moulon et du Langis



« Un secret de polichinelle »

De leur côté, le Docteur DEBON et son adjoint, Monsieur PALAMERO, eux, le savaient : « Bien entendu que c’est applicable, c’était un secret de polichinelle, mais le haut conseil s’étant désormais mis d’accord, nous pouvons aller de l’avant ».


« Il s’agit désormais d’appliquer le protocole à tous les linéaires de cours d'eau pour avoir des résultats probants sur l’ensemble du bassin » affirme la Professeure BOUCHARD, en rappelant avec empressement que « chaque jour, de nouveaux mètres cubes d'eau se dégradent, nous ne pouvons plus attendre ».


Analyse gustative des eaux de l'Yèvre

Un espoir pour de très grands volumes d'eau


Une lueur d’espoir sous un soleil printanier s’affichait ainsi à la sortie de la dernière commission du haut conseil scientifique. C’est désormais le Chef du gouvernement, qui, après avoir rappelé qu'il était Chef, a indiqué qu'il prendra sa décision très prochainement.


Archives