Une gestion coordonnée

par une seule collectivité sur le bassin de l'Yèvre (Cher, 18) 

Trois structures géraient historiquement les cours d'eau du territoire. Celles-ci se sont rassemblées, constituant un syndicat unique, le "SIVY", avec pour objectif de retrouver des cours d'eau vivants, riches en diversités et de bonnes qualités, en conciliant enjeux écologiques et usages du territoire; notamment avec la mise en place d'un outil : le Contrat Territorial.

Les trois structures qui géraient jusqu'en 2012 une partie des cours d'eau du bassin de l'Yèvre :

  • Le SIAAVY (Syndicat Intercommunal pour l'Assainissement et l'Amélioration de la Vallée de l'Yèvre), qui rassemblaient 17 communes, crée en 1937.

  • La CCTV (Communauté de Communes en Terres Vives, qui regroupe 11 communes sur les bassins versants du Moulon et de l'Annain. Cette structure a transférée sa compétence "gestion des milieux aquatiques" en 2013.

  • Le SIETAH des Aix d'Angillon (Syndicat Intercommunal d'Etudes et de Travaux d'Aménagements Hydraulique), constitué de 8 communes, crée en 1984.

Monsieur Gilles BENOIT

Président du SIVY depuis 2016

Le Contrat Territorial

 

C'est aujourd'hui le coeur des projets du SIVY Développé par l'Agence de l'Eau Loire Bretagne, c'est un outil ayant vocation à soutenir les acteurs locaux pour la mise en oeuvre d'actions multithématiques visant à la restauration et à l'entretien des milieux aquatiques pour atteindre les objectifs européens de "bon état" des cours d'eau.

Les partenaires : l'Agence de l'Eau Loire Bretagne, le Conseil Régional du Centre Val de Loire, le Conseil Départemental du Cher


Le suivi : comités technique et de pilotage (34 personnes)

Le calendrier :

  • Phase d'étude : de fin 2011 à fin 2013,

  • Ecriture des dossiers réglementaires : 2014

  • Arrêté de Déclaration d'Intérêt Général (DIG) : automne 2015

  • Mise en oeuvre du programme d'actions (travaux et entretiens) : 2016-2020