CARHYCE : un protocole scientifique complet pour suivre les actions de restauration, adopté par le s


Après avoir suivi en juin dernier une formation à Lyon, les agents du syndicats ont pu mettre en application un outil permettant une analyse hydromorphologique précise.


Cet outil repose sur un protocole de terrain standardisé qui permet d’évaluer le degré d’altération physique des cours d’eau, à travers des relevés multiples (géométrie du lit, pente, débit, ripisylve, granulométrie, colmatage …).


Il est notamment utilisé sur les cours d’eau du réseau national, porté par les Agence de l'Eau et l'ONEMA, pour renforcer les connaissances des liens entre l'état hydromorphologique et l'état écologique.


Il peut s’agir également d’analyser l’évolution temporelle des cours d’eau suite à des opérations de restauration morphologique ou bien des actions liées à la continuité écologique.


Ainsi, il est prévu dans le cadre du Contrat Territorial 2016/2020 de suivre une dizaine de stations, chacune d’entre elles faisant l’objet de deux suivis (N-1, N+2).


Cette année, le site sélectionné est le bief de l'Ouatier à Sainte-Solange, concerné par une action de restauration en génie écologique (banquette végétalisée, retalutage de berge, recharge granulométrique, plantations) associée à une nouvelle gestion d'une vanne située à l'aval du secteur restauré.

Archives